Frontaliers Particuliers Entreprises
Le franc suisse maillot jaune !

Le franc suisse maillot jaune !

Publié le 28 July 2023 Temps de lecture < 13 min.

Nous nous sommes quittés par une belle séance boursière ensoleillée, après un resserrement des taux de la banque Nationale Suisse, et avec un taux EUR/CHF de 0.9840.

Bonjour à tous,

A l’heure à laquelle nous rédigeons ces lignes, le franc suisse s’échange à 0.9542 francs suisses contre euro, 300 pips plus bas. Hier, le taux de change de la paire effleurait les 0.9520 EUR/CHF.

Le franc suisse contre dollar se négocie à 0.8710 USD/CHF. Il faut signaler une chute vertigineuse mais momentanée à 0.8556 hier.

Pendant que le tour de France passait dans la région, et que les coureurs gravissaient les cols de montagnes qui cerclent Genève, le franc suisse ne ménageait pas sa peine face à l’euro, gravissant lui aussi des sommets. Rattrapant le peloton euro, dollar, livre et consorts.

Alors que Twitter abandonne son bel oiseau bleu pour un X anonyme, que les incendies et les canicules ponctuent l’été brulant sur l’hémisphère nord,

Alors que les investisseurs se convainquent et espèrent en la rentabilité future et extrême de la bulle IA, les géants du secteur soutenant les marchés boursiers avec des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, (a tort ou à raison …), nostalgiques d’une bulle identique en l’an 2000, qui voyait les valeurs dites « technologiques » exploser, avant d’imploser comme un sous-marin de chez Ocean Gate, engloutissant des centaines de milliards de dollars… Alors que le patron de Open AI, phare du secteur de l’intelligence artificielle, lance sa monnaie numérique,

Alors que la guerre fait rage à l’est de l’Europe avec des surenchères verbales et militaires, et que le robinet des céréales Russes et Ukrainiennes se ferme, menaçant d’affamer des populations entières,

Alors que cette semaine ont été rendues deux décisions importantes de banques centrales prépondérantes, la FED et la BCE,

Le franc Suisse poursuit son ascension, se maintient, monte, se maintient, et monte encore.

Nous sommes proches des records de l’année dernière, quand l’Euro contre franc Suisse cassait toutes résistances pour passer la barre symbolique des 0.9415EUR/CHF, brièvement toutefois.

Aujourd’hui c’est différent.

Voilà des mois que le franc suisse maintient des positions de plus en plus hautes, ralentissant par son taux, l’inflation en suisse. Mais l’addition est salée pour la Banque Nationale suisse, qui va annoncer des pertes considérables.

Tout démontre à présent que le franc suisse semble sous contrôle. De la Banque Nationale Suisse ? C’est ce que nous verrons plus bas. Il se maintient, toujours un peu plus haut, animé par des soubresauts de 50 pips en 50 pips. Puis se fixe sur un niveau stable, pendant de plus ou moins brèves périodes.

Où est le fond du gouffre, pour l’EUR/CHF ?

La paire EUR/CHF se dirige t’elle vers le cap des 0.9500 EUR/CHF, comme il y a presque un an ? Ou celui des 0.9000 EUR/CHF comme l’affirmaient des analystes d’UBS il y a 3 mois ?

Kommerzbank et ING ont tenté ce mois-ci de nous apporter un commencement de réponse, en s’appuyant sur des données précises de la Banque Nationale Suisse et d’analyser son implication dans la hausse de taux de la devise suisse. Cela permettra peut-être à certains traders et financiers d’orienter leurs investissements sur la paire euro franc suisse, dans les mois à venir.

Ce mois-ci, l’EUR/CHF a débuté sur un plus haut au-dessus des 0.9800. Avec une marge de fluctuation mensuelle très étendue, le plus bas se situe à 0.9526, hier, jeudi.

Il est difficile de savoir jusqu’où ira la descente de la paire de devises, mais nous savons qu’elle est instrumentée par la banque Nationale Suisse, comme outil de régulation contre l’inflation. Les décisions attendues de la FED et de la BCE, n’ont cette fois que peu fait vaciller les cours des deux monnaies.

Le crédit en panne

La Banque Centrale Européenne a enquêté auprès de1 58 des principales banques du continent. Il ressort de cette étude que les demandes de crédit de tous ordres ont diminué en volume, de 40% pour les PME PMI, et de 34% pour les grandes entreprises. L’Allemagne, moteur de l’Europe économique, est en panne, avec une récession de 0.37%, tandis que d’autres puissances européennes sont en légère progression sur une période de deux ans.

C’est en grande partie le résultat des augmentations de taux directeurs de la banque centrale européenne qui effrite la croissance économique, alors qu’une partie de ses effets ne se font ressentir qu’à 12 ou 18 mois de distance. Et l’inflation est toujours élevée pour autant. Le risque était grand pour la Banque Centrale Européenne, hier, jeudi, en fixant son taux de dépôt des liquidités bancaires à 3.75, et à 4.25% le taux de refinancement. Un plus haut depuis 2001. Le tableau suivant est très instructif et décrit une progression partie de 0 il y a 3 ans :

https://www.banque-france.fr/statistiques/taux-et-cours/les-taux-monetaires-directeurs

UN POINT SUR LES VALEURS

SMI

Ce mois boursier, ponctué d’effets d’annonces a soutenu le SMI jusqu’à son niveau actuel, qui voit une progression sur le mois, de 3% Les volumes d’échanges durant la période estivale sont traditionnellement faibles. Le SMI fini la semaine sur une hausse à 11354. Avec une belle performance hier à +1.7%.

BRENT

Pendant que les vacanciers juilletistes bronzaient, l’or noir a pris des couleurs. Noires, bien sûr puisque nous l’avons laissé en début de mois à 77 dollars le baril, et nous le retrouvons à 84 dollars soit 9% d’augmentation. De quoi vous faire acheter un véhicule électrique ? Selon un récent sondage, 70% des suisses n’y seraient pas disposés. Et vous ?

COURS DE L’OR

L’once d’or, à 1950 dollars l’once d’or affiche une progression, partie en début de mois de 1925 dollars. La période ne se prête pas à des taux records, malgré la poussée à plus de 2000 dollars l’once, autour de pâques, mais le métal jaune s’est renchéri depuis le début de l’année de 25 francs, après ces records en fin de premier trimestre. L’or de bourse reste un investissement de repli assez solide.

Le vreneli cote 322 CHF à Londres, au taux de référence pour les professionnels, son cousin français, lui, cote 10 francs de plus, à 332 francs, pour une pièce en bon état, cela va sans dire. Rappelons que les pièces sont composées d’or fin, pur au 900/1000ème. Leur valeur pouvant décôter en cas d’imperfections, au simple poids de l’or, soit 90% du poids des pièces, et sans la prime.

Pour un investissement, il est donc généralement recommandé si l’on n’est pas un peu connaisseur, de les faire sceller sous sachet plombé par le changeur par exemple. Pareil pour acheter des lingotins, scellés de la même manière.

CRYPTOMONNAIES

Nous retrouvons un bitcoin en repli de 1500 dollars, dans un marché qui se porte plutôt bien, à 1100 milliards de dollars de capitalisation.

L’or et l’or digital se maintiennent, dans une ambiance attentiste des marchés.

De Washington à Frankfort.

Attentistes, certes, mais les marchés ont eu la réponse qu’ils attendaient pour le court terme. Les banques centrales européennes et américaines ont annoncées des hausses de taux et une fermeté encore inattendues il y a 3 mois.

A Washington

La FED, après une courte pause au mois de juin a rajouté un quart de point dans sa lutte contre l’inflation, fixant ses taux directeurs à 5,50%. Un record depuis 20 ans. Et l’inflation aux Etats-Unis est au plus haut depuis 40 ans.

Les responsables de la Banque Centrale américaine n’ont pas encore précisé leur intention d’augmenter ou pas encore leurs taux en septembre, mais leur président, Jérôme Powell a déclaré que l’objectif des 2% d’inflation n’était pas en vue. Ils avaient précédemment indiqué leur intention de pratiquer une hausse des taux jusqu’à 5,75%.

Mais avec 3% d’inflation en juin, la réserve fédérale touche presque au but. L’inflation sous-jacente reste élevée, à 4.8%. Les prix de l’immobilier en tête, ne cessent de croitre.

Pour la BCE, il en va de même, +0.25 points, et l’inflation continue de galoper en Europe, malgré un ralentissement.

La BCE inquiète, mais déterminée.

Les taux des crédits continuent d’augmenter pour les emprunts des ménages et des entreprises. Les crédits lorsqu’ils sont accordés sont de plus en plus chers et de moins en moins à la portée des particuliers, ce qui réveille la menace d’une crise financière et d’une crise immobilière, notamment. C’est principalement en Chine que l’ouragan menace, rappelons-le, du fait d’une dette immobilière intérieure de 10 trillions de dollars. Une multitude de logements neufs vacants, ne trouvent pas preneurs. Les faillites en cascades font leur apparition dans ce secteur. Gageons que l’intervention récente du pouvoir, prompt à soutenir l’économie chinoise, retardera la bombe, à retardement justement. Elle a fait s’envoler les indices hier.

Seule la Suisse touche au but.

Avec une économie qui ralentit, malgré l’euphorie dans le secteur de l’horlogerie et de bons indicateurs dans le domaine des industries pharmaceutiques.

L’inflation a atteint la cible visée par la banque centrale suisse, autour des 2%, mais la BNS, qui avait relevé ses taux en juin, maintient un franc suisse très fort, par précaution sans doute. L’institution table à présent sur une inflation à 2.2, et 2.4% pour les deux années à venir. Elle reste attentive face aux incertitudes élevées sur l’évolution de l’inflation mondiale. Mr Jordan, lors d’une interview a déclaré qu’il était trop tôt pour baisser la garde, en Suisse. Le président de la BNS a estimé ce mois-ci que au vu des prévisions d’inflation, la politique monétaire de la banque centrale suisse n’est pas nécessairement assez stricte pour garantir une inflation maitrisée à long terme.

Ce qui signifie également toujours d’après les analystes de quelques banques, dont Kommerzbank, que le cours du franc suisse est un instrument prépondérant dans la politique de lutte contre l’inflation de l’autorité suisse. La banque a fait savoir qu’elle interviendrait sur le marché des changes chaque fois que nécessaire et soutiendrait le cours du franc suisse, jusqu’à ce qu’elle ait la certitude de maitriser la hausse des prix.

Dont acte.

Le franc s’est fortement apprécié en juillet.

De mauvais résultats en Europe ont affaibli l’euro, qui a reculé de 2% face au dollar, et l’ont fait chuter à 0.9524 hier jeudi. Selon ING, les dépôts à vue de la BNS publiés cette semaine, indiquent que la Banque Nationale Suisse a de nouveau mise en vente des réserves de devises la semaine passée pour renforcer le franc suisse.

Pour les analystes d’ING, la BNS parait vouloir chercher à contrôler le cours de la paire EUR/CHF. Ira-t-elle jusqu’au record de septembre 2022, lorsque l’euro ne valait plus que 0.9415 francs suisses ? Les mouvements, d’après la banque, promettent d’être très graduels. Peut-on dire qu’il en a été ainsi cette semaine ?

Commerzbank voit le franc suisse fléchir lentement dans l’année à venir. La banque estime un taux de change indicatif moyen à 0.9900 EUR/CHF en fin de troisième trimestre, la parité à nouvel an, 1.01 à fin mars 2024, 1.02 fin juin et 1.03 fin septembre de l’année prochaine. Et pour finir l’année à 1.0400 EUR/CHF. La banque se base sur une prévision de ralentissement progressive de l’inflation, ce qui devrait amener la BNS laisser le franc suisse s’affaiblir. La BCE de son coté restera offensive, en soutenant l’euro, de son coté.

Mais tout reste possible. La planète est en surchauffe, les conséquences de la guerre en Europe menacent à nouveau, et nous allons de (mauvaises ?) surprises en surprises.

Phébus darde ses rayons

Profitons de l’été qui ne s’annonce pas si mal sur le bassin Lémanique, arrosé de temps à autres, ensoleillé, de la tranquillité estivale de Genève si vous restez dans la région, et des embruns ou de l’air des montagnes pour les autres.

Vous partez ? Nous vous rappelons que nous disposons de monnaies exotiques pour les destinations exotiques, et que nos taux doux et frais vous accompagneront au même titre que le parasol et la crème solaire.

L’équipe de rédaction du bulletin vous retrouvera fin aout pour faire l’analyse du cours de l’EUR/CHF.

En attendant si jamais, voici le programme des réjouissances pour ceux d’entre vous que cela intéresse, ce mardi 1er aout, jour de la fête nationale.

https://www.tempslibre.ch/actualites/fete-nationale-suisse-o-f-ter-le-1er-ao-t-2023-596

Bonne fête nationale, et/ou bonnes vacances à tous.

X.C.

La bonne nouvelle qui change la donne ?

La bonne nouvelle qui change la donne ?

Publié le 06 October 2024 Temps de lecture < 17 min.

Vous avez été nombreux à nous rejoindre au salon des frontaliers et nous tenons à vous en remercier.

Lire la suite >>
Le proche orient embrase l’EUR CHF

Le proche orient embrase l’EUR CHF

Publié le 19 April 2024 Temps de lecture < 19 min.

Cette nuit, à 4 heures du matin, les israéliens ont lancé des frappes contre l’Iran et ses alliés en représailles à l’attaque de ce week-end.

Lire la suite >>
Euro: 1, Franc suisse: 0

Euro: 1, Franc suisse: 0

Publié le 21 June 2024 Temps de lecture < 20 min.

Bonjour à tous, C’est l’été ! Mais pas tous les jours…

Lire la suite >>
L’ EUR/CHF n’a pas dit son dernier mot

L’ EUR/CHF n’a pas dit son dernier mot

Publié le 17 November 2023 Temps de lecture < 19 min.

J’espère qu’aucun d’entre nous n’a été contraint d’apprendre à nager cette semaine. Les ballades au bord de l’Arve sont suspendues, tout comme la hausse de l’EUR/CHF vers la parité.

Lire la suite >>

Essayez Ben S. Digital Change

Inscrivez-vous simplement, gratuitement, et sans engagement.

Inscription gratuite et sécurisée

Une question sur nos services ou sur notre plateforme numérique ? Nous vous invitons à consulter notre FAQ. Cette dernière répertorie l’ensemble des questions récurrentes.

FAQ

Vous ne trouvez pas la réponse dans notre FAQ ?

Pas de Panique ! Notre équipe est en mesure de répondre à l’intégralité de vos questions avec le sourire, par e-mail ou par téléphone.