Frontaliers Particuliers Entreprises
Une élection pour l’EUR CHF

Une élection pour l’EUR CHF

Publié le 28 June 2024 Temps de lecture < 20 min.

Bonjour à tous, Depuis jeudi dernier, l’euro a repris sa progression face au franc suisse, suite à la décision de politique monétaire de la Banque Nationale Suisse.

Pour les amateurs de football l’euro a également réservé des surprises.  La Suisse et la France qui sont toutes deux qualifiés pour les 8èmes de finale de l’Euro 2024. Ce week-end, la Suisse affronte l’Italie pour un match qui promet d’être opiniâtre.   L’Italie s’est qualifié grâce à une belle action tout à la fin du temps additionnel. La Suisse a dominé l’Allemagne qui déjà qualifiée est parvenu de justesse à égaliser face à une Suisse qui aura excellé durant ces derniers matchs de qualification. La Suisse qui arrive seconde au classement des 67 pays les plus compétitifs au monde, brigue les 8èmes de finale. Le précèdent match contre la Hongrie était sans appel. L’équipe Suisse, affrontera donc son dernier obstacle demain samedi à 18 heures si jamais.

Les élections et l’EUR CHF

Un tout autre match se joue ce dimanche en France, où se dérouleront les élections législatives, sous la très haute surveillance des marchés financiers.  Cette demi-finale pourrait bien orienter fortement le cours de change de l’EUR CHF à la hausse ou à la baisse, en fonction du choix des électeurs, comme elle l’a fait lors des élections européennes. Sur fond de crainte des marchés, échaudés par le taux d’endettement de la France et le cout supposé des programmes des candidats.

Pourtant, l’euro résiste bien à l’avant-veille de cette échéance, qui aura lieu dimanche.  Les enjeux sont ressentis par les milieux d’affaires comme déterminants pour l’avenir de l’Europe et de l’euro. Ces derniers ont déjà préempté les résultats en fonction des sondages mais alors que le président Macron évoquait le spectre d’une guerre civile, les marchés, craignent que le pays ne devienne ingérable, et ne puisse plus emprunter de manière sereine pour boucler ses budgets déficitaires.

Cours post électoral de l’EUR CHF ?

Assisterons-nous à un blocage du pays, à l’approche des Jeux Olympiques ? Nous espérions nous quitter sur des notes plus positives, dès lors que nous prendrons congé de vous pour la période estivale. Nous nous retrouverons à la rentrée, dans une Europe probablement un peu différente. Avec des taux de change que nous n’imaginons peut-être pas aujourd’hui. Souhaitons que la stabilité demeure et que la raison l’emporte, quel que soit le résultat des urnes et les évènements de l’été. Un cours de change de l’EUR CHF à 0.80 EUR CHF couterait cher à la Suisse en terme d’emploi et de croissance. Alors que la BNS se base actuellement sur un taux de croissance à 1,5% à l’horizon 2025. Si les partenaires commerciaux européens maintiennent leur activité dans les prospectives attendues actuellement, ces estimations permettront de maintenir le climat des affaires et l’optimisme dont a fait preuve la BNS lors de sa dernière réunion jeudi dernier.

Un nouveau capitaine

Nous notons au passage que le gouvernement de la confédération a choisi Martin Schlegel pour succéder à Thomas Jordan le 1er octobre à la tête de la Banque Nationale Suisse. L’annonce n’a cependant presque pas fait vaciller les cours de change de l’EUR CHF.  La continuité de l’œuvre de Monsieur Jordan étant assurée.

En attendant, cet été sera chaud, sinon en degrés Celsius et fahrenheit, au moins sportivement et en politique. Donc économiquement. L’année 2024 pourrait bien marquer l’histoire de notre continent. Et les taux de change du franc suisse battre de nouveaux records. Au moins les bureaux de change de la branche de change physique de Ben’S Solutions de Change ont-ils la «clim » .

Ils se préparent !

Outre-Atlantique, dans un climat également électoral, alors que le débat entre les deux adversaires de la présidentielle américaine a eu lieu cette nuit, jeudi soir pour les américains, débat lors duquel le candidat Donald Trump a jeté un pavé supplémentaire dans la mare électorale en laissant entendre qu’il pourrait ne pas reconnaitre le résultat des élections qui se profilent, sauf si, je cite : l’élection est légale et valide ».

Dans le même temps cette semaine, le stress test annuel vient d’être organisé pour les principales banques américaines. Dans le cas ou surgirait une grave récession, celles-ci seraient en mesure de faire face à leurs obligations sans coups férir, malgré des pertes prévisionnelles plus conséquentes que celles calculées l’an passé. Les principaux établissements américains ont conservé des fonds propres supérieurs aux exigences minimales. Les 23 banques qui ont participé au test annuel ont cumulé une perte potentielle supérieure de 144 milliards de dollars par rapport à l’an passé à 650 milliards en cas de crise grave, mais affichent une résilience rassurante. Les soldes de montants des fonds mobilisés par les cartes de crédits, cumulés à des impayés en hausse sont à l’origine du surplus de pertes simulées des Banques américaines.

Ce stress test, dans une période charnière démontre que les principaux acteurs financiers du secteur américain, à l’origine de la crise bancaire de 2023, sont en mesure rassurer les marchés financiers. Les banques américaines se sont préparées à l’accumulation de nuages de l’été à venir. Alors qu’en Suisse, une incompréhension s’est faite jour entre UBS et les autorités au sujet des garanties bancaires.

Avis d’experts

Diverses diversifications

Les docteurs Nannette Hechler-Fayd’herbe et Luca Bindelli en charge de la stratégie de la Banque Pictet, recommandent à leurs clients de diversifier leurs investissements vers des marchés boursiers tels que l’Inde, et les tigres d’Asie du sud-est, Corée du sud comprise. Pour ces experts, les investissements dans des valeurs de la zone euro sont désormais miné par les incertitudes politiques et n’offrent désormais plus de perspectives claires. Ces incertitudes sont susceptibles de provoquer une dépression.  Quoi qu’il en soit, la compétitivité de ces marchés se tari comparé aux autres marchés mondiaux. Et la banque évoque une diminution des retours sur investissement.

Un dollar fort à court terme

Pour Pictet, le dollar devrait donc se maintenir à court terme face au franc suisse et à l’euro. La croissance américaine est à court terme la plus forte du G10. Mais les stratèges de Pictet soulignent que d’après eux le billet vert est très surévalué. Le fait que les banques centrales ont commencé à remplacer les dollars par l’or, d’où la hausse spectaculaire du métal jaune ou même, des devises telles que le franc suisse est le signe que la monnaie américaine est en passe de perdre une part de la confiance qu’elle inspire. Les incertitudes politiques et budgétaires et l’avènement d’un monde multipolaire pourraient miner le dollar à long terme. Mais la croissance aux Etats-Unis et les déboires politiques européens, (au sens et selon la vision des marchés) devrait lui conserver une bonne avance sur l’euro jusqu’en début 2025. A moins d’un resserrement des écarts entre les taux d’intérêts américains et européens. Des problèmes géopolitiques pourraient pareillement provoquer des ventes massives de dollars, et mener les flux de capitaux vers les actifs faisant office de valeurs refuges. Il faut donc s’attendre à des épisodes de volatilité des devises étrangères. Pendant les périodes électorales européennes et surtout américaines, aussi bien qu’en cas d’élargissement des conflits en cours. Ce que les marchés tentent de prendre en considération.

N B : Suite aux restructurations au sein du groupe Migros

Pour le reste de l’actualité économique impactant ou non les taux de change de l’EUR CHF, on note que  le groupe Allemand Mediamarkt a repris en Suisse la société du groupe mélectronics de Migros, en quasi faillite. 20 des 37 magasins de la filiale étaient concernés. Pèle mêle dans l’actualité, les Etats Unis ont acceptés la réciprocité des échanges d’information avec la Suisse. La Suisse qui fournit déjà des informations sur les comptes bancaires détenus par des américains dans ses banques. Y a-t-il beaucoup de citoyens Suisses qui cachent des fonds dans des banques américaines ? La question ne se pose pas vraiment. La Chine annoncera des réformes au mois de juillet. Le pays dont le secteur immobillier est surendetté et qui voit exploser le chômage des jeunes, tente de réformes en réformes de reprendre l’initiative.

La semaine de l’EUR CHF

EUR CHF, cumul de progression :

Nous nous sommes quittés à un cours de change de 0.9545, après la décision de la BNS de baisser ses taux d’intérêts directeurs. Il y a 10 jours, le cours de change de l’EUR CHF avait touché un taux plancher à 0.9484 EUR CHF. Suite à cette décision, le taux de change a progressé de 150 pips en huit jours. L’euro reprend des forces avant les élections législatives en France voisine. Mais passera-t-il ce cap ? Les marchés réagiront la semaine prochaine aux résultats du dépouillage des urnes, lundi, et dans 15 jours. Mais la panique ne semble plus gagner les places financières.

L’EUR CHF est donc singulièrement en progression cette fin de semaine.  Le cours de change de la paire de devises est parti de 0.9550 EUR CHF, lundi très tôt. Il frôle à présent les 0.9625 EUR CHF.

EUR USD

Comme souvent, l’USD CHF a suivi la même courbe que l’EUR CHF, avec un écart réduit de moitié. Le cours de change de l’USD CHF est parti tôt lundi de 0.8915 en progression toute la semaine, jusqu’à aujourd’hui, 75 pips plus cher à 0,8990 USD CHF, à l’heure à laquelle nous rédigeons ces lignes.

L’actualité de la semaine et autres disgrétions:

Au chapitre de l’actualité, le code barre a 50 ans ! mais est appelé à disparaitre, remplacé par les QR codes et les codes 2D. 

Le budget fédéral a été adopté pour 2025, avec 86,4 milliards pour 2025, avec un léger déficit de 700 millions.

En comparaison, le budget des dépenses en France voisine est de 250 milliards d’euro soit 3 fois plus pour une population 8 fois plus nombreuse. Avec un déficit de 150 milliards sur un budget de 250, en recul de 10 milliards d’euros par rapport à 2023, et plus de 50 milliards destinés au seul remboursement des intérêts de la dette. Une paille

Places financières et commodités

Nous saurons cet après-midi à 14H00 dans quel état d’esprit nous quitterons cet été les investisseurs : Les chiffres de l’inflation, aux Etats Unis, qui commandent en général les politiques des banques centrales et font varier les taux de change des devises, le franc suisse, l’euro, le dollar, dont les courbes bondissent ou fléchissent à chaque décision, nous donneront une indication sur le cours de change de l’EUR CHF pour cette fin de semaine. La majorité relative des analystes attendent la confirmation d’une baisse de taux en septembre. Mais attention au retour de bâton si les banquiers centraux laissaient entendre le contraire aujourd’hui. Le franc suisse pourrait renouer avec son support de 0.9500 EUR CHF, devant l’incertitude.

Les bourses européennes et suisses

La perspective de l’élection de ce week-end a fait reculer la bourse de Paris qui est en première lgne, alors que les autres bourses européennes sont en légère progression. Le SMI était globalement calme, hier, en recul de 100 points depuis vendredi dernier. Richemont et Lonza sont les deux seuls titres à se démarquer un peu cette semaine, avec des progressions d’un peu plus de 2%. Pour ce qui concerne le groupe Lonza, l’agence de notations Jefferies recommande l’action à l’achat. Lonza s’attend à ce que dans le domaine des produits biologiques, de fortes tendances feront échos aux impacts de la baisse du secteur de la thérapie cellulaire & génétique. Le groupe prévoit de sortir de nombreuses petites molécules au second semestre, et des taux de change du franc suisse plus favorables à ses marges. Enfin, le retour sur investissement concernant l’ARN messager devrait ponctuer ces améliorations.

Pour le reste des valeurs, les marchés sont en attente des résultats électoraux. Vous êtes frontalier ? Irez-vous voter ce dimanche ? Le barbecue sera rangé vu la météo… Si vous comptiez faire un tour en bateau, privilégiez éventuellement la plongée.

Après de forts reculs suivi de mouvements violents, à la hausse comme à la baisse des valeurs de la Tech, IA en tête, les investisseurs se reportent en partie sur des actifs plus traditionnels.

Le SMI a donc perdu 100 points à 12000 points. L’été est traditionnellement une période calme. Mais cette année…

Valeurs pétrolières

Malgré une augmentation imprévue des stocks de brut américains qui habituellement auraient dû amener le cours du baril sur des positions de repli, les menaces d’une extension probable du conflit au proche orient ont enhardi les marchés pétroliers et vu les cours se maintenir à niveau.  L’or noir s’échange actuellement à 85,90 USD, mais si les cours ont progressé pendant la semaine, nous les avions quitté au même niveau.

A noter : Il se fait échos que le sénat en France discute de la nationalisation partielle du groupe Total, dont les activités sont jugées stratégiques pour la France. Il s’agirait d’empêcher la délocalisation du siège social.

Or

Les cours de l’or sont très légèrement repartis à la hausse. La cotation de l’once d’or tourne autour de 2330 dollars, tandis que le lingot d’un kilo vaut 67300 francs suisses. Le vreneli 20 francs suisses or, et la pièce de 20 francs napoléon cotent 397 et 404 francs, respectivement.

Les banques centrales semblent avoir cessé de se ruer sur l’or. Peut-être leurs coffres sont-ils pleins ?

Crypto actifs : Grosse surprise

Les marchés sont sous pression suite à l’annonce de Mt. Gox, l’exchange de cryto défunt qui s’apprete à rembourser 140000 bitcoins en juillet à ses victimes, après des années de procédure. On parle tout de meme de 8400000000 de dollars soit 7 milliards et demi de francs suisses si l’on se réfère au cours de change Ben S du jour. De quoi effrayer les marchés qui ont laissé plonger le bitcoin dans la perspective de cet afflux prochain. 740000 bitcoin avaient été volé en 2014, par des hackers, alors que le bitcoin valait aux alentours de 1000 dollars. (900 francs suisses environs.

Le BTC s’échange donc à 61400 dollars, (55000 francs suisses), avec une capitalisation globale en baisse de 2,3 trillions de dollars. 

Nous quittons momentanément l’actualité de la paire EUR CHF et celle des marchés pour revenir vers le monde des billets de banques avec un leader mondial vaudois !

Le billet (de banque) de la semaine

Nous tenions à évoquer avec vous les succès d’une société suisse, Koenig et Bauer Banknote Solutions, société basée à Lausanne.

Lorsque vous venez convertir vos francs suisses en euros dans les billets de change Ben S, ou en n’importe quelles autres coupures, il y a 90 pourcents de chance que vous manipuliez des coupures fabriquées avec des machines issues des machines-outils suisses de l’entreprise de Lausanne. Koenig et Bauer fabrique les 9 dixièmes des coupures en circulation dans le monde. La société lausannoise n’est pas en manque d’originalité puisqu’elle permet aux imprimeries des banques centrales de moduler leurs billets selon leurs besoins. Les encres sont fabriquées à Prilly, dans le canton de Vaud. La société emploi 5800 personnes dans le monde, et génère 1,4 milliards de chiffre d’affaire.

L’entreprise propose désormais Aktina, une machine révolutionnaire qui offre la modularité qui permet de répondre à tous besoins spécifiques.  La production avec cette machine sera plus rapide. Et permettra de renforcer la sécurité des billets de banque. On connait notamment les systèmes de sécurité SUSI Optics, apportant des effets 3d sur nos billets de banque, sur un filigrane ou une fenêtre transparente ou en mouvement. De nouvelles fonctionnalités permettrons désormais de renforcer la sécurité et le graphisme de nos billets de banque. La société connait ainsi un succès grandissant. 

Cependant, n’espérez pas vous procurer une telle machine chez Fust ou à la FNAC. Ces engins sont des imprimantes de très haute facture, réservé à la vente sur autorisation, pour les imprimeries des états. Trêve de plaisanterie, dans les bureaux de change du groupe Ben S, nous ne voyons passer que très peu de faux billets. Nous les attrapons tous grâce à l’expertise de nos collaborateurs, et à nos machines, et sommes tenus de les conserver et de les envoyer à la Banque Nationale. Si nous voyons si peu de faux billets ou de billets présumés faux, c’est grâce à nous pouvons remercier la qualité des machines du groupe Koenig&Bauer Banknotes Solutions. Et à nos compteuses dernier modèle.

Quoi qu’il en soit, les billets de banque Suisses, sont deux fois plus épais et plus solides que les billets libellés en euros. Ceci devait inspirer confiance. Mais il y a pour 80 milliards de francs suisses en circulation, contre 1400 milliards d’euros environ, d’où un cout différent à produire.

Et il y a beaucoup moins mais bien assez dans tous les bureaux de change Ben S en devises de tous les pays qui vous attendent pour partir en toute quiétude.

A faire ce week end, si vous n’avez rien prévu :

A la bonbonière rue Pierre Fatio :

Créez votre plaquette de chocolat. Suite à une présentation et à une dégustation, vous apprendrez par étapes à créer votre tablette de chocolat. L’ensemble de la prestation au prix de 50 francs suisses.

Grand troc : samedi de 12h00 à 19h00 aux jardins de la Jonction.

Pour plus d’inspiration : https://www.geneve.ch/agenda

L’équipe de rédaction de Ben S Solutions de Change prend donc congé jusqu’à la rentrée, et vous souhaite un excellent été. Bonnes vacances à tous ceux qui partent, et n’oubliez pas de passer nous voir si vous partez à l’étranger. Nous vous rappelons que nous tenons à votre disposition des dizaines de devises étrangères, même exotiques, que vous trouverez chez Ben S, à des taux qui vous feront faire des économies ! Que vous convertirez en loisirs par exemple.

Un très bel été à tous

X.C.

Post scriptum : Ces pages ont été rédigées sans l’aide de l’intelligence artificielle. Ben S Solution de Change est un groupe à dimension humaine géré dans un esprit qui se veut proche de ses clients

0.9598 EUR/CHF, prix psychologique !

0.9598 EUR/CHF, prix psychologique !

Publié le 10 November 2023 Temps de lecture < 14 min.

L’équipe rédactionnelle Ben S vous concocte ce bulletin hebdomadaire en direct du salon des Automnales, au salon passion football, à Palexpo, ou nous serons présents tous le week-end.

Lire la suite >>
L’EUR CHF au féminin

L’EUR CHF au féminin

Publié le 08 March 2024 Temps de lecture < 18 min.

Aujourd’hui, vendredi 8 mars, journée de la femme.

Lire la suite >>
Election européennes : un franc suisse qui vaut de l’or !

Election européennes : un franc suisse qui vaut de l’or !

Publié le 14 June 2024 Temps de lecture < 23 min.

Bonjour à tous, Sans parler de krach, c’est un peu l’incertitude sur les marchés européens cette semaine et le franc suisse joue son rôle de valeur refuge. Le franc suisse a gagné jusqu’180 pips. La Banque Nationale Suisse qui se réuni la semaine prochaine interviendra-t-elle ? Le cours de change de la paire EUR CHF est lié à sa décision.

Lire la suite >>
EUR/CHF : le record battu

EUR/CHF : le record battu

Publié le 08 December 2023 Temps de lecture < 16 min.

Vous avez été nombreux à participer à notre calendrier de l’avant.

Lire la suite >>

Essayez Ben S. Digital Change

Inscrivez-vous simplement, gratuitement, et sans engagement.

Inscription gratuite et sécurisée

Une question sur nos services ou sur notre plateforme numérique ? Nous vous invitons à consulter notre FAQ. Cette dernière répertorie l’ensemble des questions récurrentes.

FAQ

Vous ne trouvez pas la réponse dans notre FAQ ?

Pas de Panique ! Notre équipe est en mesure de répondre à l’intégralité de vos questions avec le sourire, par e-mail ou par téléphone.