Frontaliers Particuliers Entreprises
Cours du jour 0.9450 EUR CHF, qui dit mieux ?

Cours du jour 0.9450 EUR CHF, qui dit mieux ?

Publié le 19 January 2024 Temps de lecture < 18 min.

Alors qu’un beau week-end froid s’annonce, et qu’un manteau blanc recouvrait ce matin le paysage, l’EUR CHF se maintient de manière uniforme.

Bonjour à tous,

L’EUR CHF s’est redressé après une chute spectaculaire en fin d’année

La Banque Nationale Suisse ne semble plus si favorable à intervenir en faveur d’un franc suisse fort, au-delà d’un taux de change de 0.9300 EUR CHF à 0.9400 EUR CHF. Mais le franc suisse n’est pas la seule monnaie à baisser cette semaine. Face à l’euro, le dollar a pris 150 pips. Nous verrons pourquoi le billet vert flambe ainsi, et pourquoi les monnaies européennes reculent soudainement.

Le franc suisse en baisse

Nous sommes à la veille d’un week-end bien ensoleillé, et j’espère que vous avez plein de beaux projets. Repos compris. Cette semaine écoulée a dû en surprendre plus d’un sur les marchés des changes. Non seulement l’EUR CHF remonte, ainsi que l’USD CHF, Mais les places boursières et financières, l’or, et les crypto monnaies décrochent. Jusqu’à hier. Les cryptos qui avaient tenu le haut du pavé et pour lesquelles on s’attendait à ce qu’elles flambent, après la validation de l’ETF bitcoin cash la semaine passée.

Fed hawkish

La banques centrale, américaine, notamment, abandonne ses position « dovish »… reportant siné-dié l’assouplissement de sa politique monétaire, prévue et promise en début d’année. Les marchés ne sont plus si optimistes, à l’aube d’une année 2024 que l’on nous promettait radieuse pour l’économie mondiale. Sauf quand on leur parle d’IA. La Chine nous gratifie de mauvaises nouvelles et son économie se tasse, comme sa démographie.

En France, comme en Chine, il parait qu’il faut faire plus d’enfants. C’est ce que je répète chaque début de semaine aux petits francs suisses et euros qui se reposent sur mes comptes. Je leur demande de faire des petits, quel que soit leur taux de change.

La semaine de l’EUR CHF.

Lundi 15 janvier à 9h00, nous avons commencé la semaine avec un taux de change de l’euro avoisinant les 0.9340 EUR CHF. Nous Nous étions quitté dans cette fourchette de cours la semaine dernière. L’EUR CHF a parcouru 110 pips depuis ce lundi. La paire de devises avait atteint 0.9256 EUR CHF le 29 décembre, à 13h30, un plus bas historique. C’était dans une ambiance de marchés persuadés de l’imminence de la baisse des taux directeurs des banques centrales, de perspectives de croissances, et de circonstances particulières et techniques, relatives à la faiblesse des transactions de change.

Lendemains de fêtes difficiles

Depuis cette fin d’année, il n’y a pas que les fêtards qui ont eu la gueule de bois. Les investisseurs également. Les marchés souffrent, malgré une journée d’hier dans le vert sur les places boursières. Asie mise à part.

EUR CHF : on stoppe

La Banque Nationale Suisse a annoncé que selon elle, la limite supportable pour le taux de conversion extrême que nous venions de connaitre était atteinte, quant à ce que les entreprises Suisses peuvent encaisser. Le franc suisse, pour Monsieur Jordan son président, est trop fort. En sifflant la fin, la déclaration de l’institution dont on connait le pouvoir sur sa propre monnaie suffira-t-elle à repousser l’EUR CHF vers un taux de change plus proche de la parité ? Toujours est-il qu’à l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes, la paire de devises se situe vers les 0.9445 EUR CHF avec un plus haut hebdomadaire autour de 0.9456 EUR CHF, à potron minet.

USD CHF également en hausse

Le dollar contre franc suisse, lui, se situe à 0.8686 USD CHF après un début de semaine à 0.8530 USD CHF. Soit 130 PIPS de hausse pour le taux de change du dollar américain face au franc suisse qui efface une partie de sa performance de 2023, tout comme l’EUR/CHF. Il avait atteint 0.8330 USD CHF en fin décembre.

Mais le franc suisse n’est pas durablement en baisse. Il reste une devise de repli. Pour faire face aux nombreuses crises qui menacent. Les investisseurs ne vont pas convertir des francs suisses en devises massivement, même en cas d’intervention de la BNS. Pourtant, le mouvement est lent et régulier, et la tendance se dessine et s’explique. L’EUR CHF semble se diriger vers un nouveau support à 0.9600 EUR CHF.

La BNS se prononce enfin

Il était difficile de connaitre la limite de taux de conversion du franc suisse que la BNS estimait supportable pour l’économie. La banque centrale a déclaré par la voie de son président, Monsieur Jordan que durant plus d’un an et demi, la BNS « a eu une appréciation nominale, qui a préservé l’économie suisse de la pression inflationniste importée. Mais la poussée des cours de change du franc suisse en fin 2023 fragilise certaines entreprises suisses. »

Franc suisse, le bon taux de change

L’objectif de fourchette de stabilité de l’inflation suisse paraissant durablement sous contrôle, bien inférieur à l’objectif de stabilité de 2%. Il est raisonnable de déduire de ces commentaires que la BNS sera susceptible prochainement de racheter des devises pour ramener le franc suisse à un niveau moins élevé. L’EUR CHF pourrait donc remonter dans les prochaines semaines. Mais jusqu’où ? Un EUR CHF à 0.9900 par exemple, serait nuisible à la stabilité de l’inflation suisse.

Comment réduire les taux ?

Il est également probable que l’institution fera le choix de réduire ses taux directeurs avant que la BCE ne le fasse elle-même, si l’on en croit les rumeurs d’avant séance. La BNS qui ne se réuni qu’une fois par trimestre, pourrait bien devancer la date prévue en mars et diminuer de 25 points de base son taux directeur pour le fixer à 1,50%. Mais son dirigeant n’a pas précisé que ce serait le cas. Il a rappelé le difficile équilibre entre le risque inflationniste limité par un franc suisse fort, et les difficultés d’un nombre croissant d’entreprises suisses à l’export. Face aux risques géopolitiques, notamment au proche orient, la BNS s’inquiète des possibles et soudaines augmentations des couts.

Hausse du cours de change du franc suisse en pause, donc,

Il semble que le record ne soit plus destiné à être battu.

Statut quo sur les taux

Les espoirs que les marchés et les investisseurs avaient placé dans la baisse des taux directeurs des banques centrales européenne et américaine, ont été douché par diverses déclarations, surtout en provenance de la FED. C’est l’une des causes qui ont mis un coup d’arrêt au renchérissement de la devise suisse. Et ont inversé à la hausse la tendance de l’EUR CHF. D’autant que les responsables de la Banque Centrale Européenne, au premier rang desquels, Christine Lagarde, sa présidente, ont signalé que la première baisse de taux n’était pas susceptible d’intervenir avant les réunions des mois de juin ou juillet.

« Dans l'ensemble, les développements laissent le franc suisse vulnérable à une nouvelle vente à court terme, alors qu'il continue à inverser les gains importants de la fin de l'année dernière. »

Cet été, les taux baisseront

Hier jeudi, La présidente de la banque centrale européenne a décrié le comportement agressif des marchés qui selon elle va à l’encontre du but qu’elle s’est fixé en assouplissant sa politique monétaire. Elle a expliqué que si les conditions financières étaient trop souples, la BCE ne pourra plus baisser ses taux. Avant de déclarer que les taux seraient assouplis au cours de l’été.

L’inflation globale en zone euro s’établi à 5.4% en 2023, est prévu à 2.7% en 2024 par le conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne, 2,1 pour 2025, et 1,9% en 2026. Le conseil a revu à la baisse ses prévisions antérieures. Si l’inflation sous-jacente ralenti, les prix restent en tension du fait des couts en hausse du travail. L’inflation hors produits alimentaires et énergétiques a reculé plus fortement.

Le resserrement des conditions de financement a grippé la demande et ralenti l’économie.Cette tendance est appelée à s’inverser prochainement, avec la baisse des taux.

La BCE fait savoir que le Conseil des gouverneurs continuera à mener l’inflation vers son objectif les 2%. L’administration de l’Eurosystème considère qu’il faut s’attendre à une croissance modérée à court terme, qui devrait rebondir en 2025, suite à la hausse des salaires, à l’accroissement de la demande à l’export, et au recul de l’inflation.

Taux de change de l’EUR CHF selon ING

Pour la banque ING, les pérégrinations de la BCE n’impacteront pas la hausse de l’EUR CHF. La banque pense que la paire de devises se dirige vers une hausse au cours des trois mois à venir, jusqu’à 0.9600 EUR CHF, Si aucun « stress géopolitique » ne vient semer la panique sur les marchés. Les différentiels de taux directeurs des banques centrales suisses et européennes sont pour la banque à l’origine des forts mouvements baissiers et haussiers de l’EUR CHF. Ce différentiel avait amené à une forte hausse du franc suisse limitée par les échanges commerciaux. Si la BCE modère ou diffère ses baisses de taux, la BNS promet désormais des baisses et considère que le franc suisse est trop fort.

Le point sur les marchés.

Swiss Market Index

Le SMI suisse poursuit son bonhomme de chemin haussier, tiré par ses valeurs du luxe et de la santé. Zürich a progressé sur six des sept dernières séances. Les grandes interrogations géopolitiques et les craintes de plongeon n’ont pas freiné l’indice outre mesure.

Richemont à la une

A la bourse de Zürich, la financière Richemont a défrayé la chronique avec une progression de 10.9% hier en clôture, fixant son cours à 111.70 francs suisses

Le groupe suisse qui est propriétaire entre autre du joaillier Cartier des marques Jaeger-LeCoultre, Piaget, Van Cleef et Arpels et IWC, a fait l’annonce hier de résultats supérieurs à ceux qui étaient attendus au troisième et quatrièmes trimestres de l’an passé. C’est en Chine que le groupe progresse le plus, malgré le ralentissement de l’économie chinoise , 8%, contre 3% de recul en Europe. L’action a bondi de 8% à l’ouverture et l’engouement pour le titre n’a pas démérité.

L’entreprise a annoncé que les ventes à taux de change constant progressent de 25% en Asie, sur le 3éme trimestre.

Si l’on ne prend pas en considération l’influence des taux de change, les volumes globaux du groupe progressent de 8% en fin d’année, contre 19 au deuxième trimestre. Cela contraste avec le recul général du secteur du luxe, impacté par l’inflation, les taux d’intérêt et les prêts hypothécaires en forte hausse ces derniers mois, qui ont eu un effet délétère sur la clientèle, américaine surtout.

Le reste du peloton

le groupe Lonza de son côté poursuit sa progression hebdomadaire de 5 % sur la semaine, suite à une réevaluation des agences de notation. Partners Group gagne également +1,7% sur la seule journée d’hier. Aux USA, la star des actions, le roi de l’intelligence artificielle, NVIDIA, a porté ses gains à 15% depuis le début de l’année. 1410 milliards de dollars constituent sa capitalisation. Le secteur des hautes technologies a relégué au second plan le pouvoir des banques centrales sur l’économie, pour un temps au moins. NVIDIA pèse aussi lourd que les 10 premières capitalisations suisses et françaises réunies.

Brent, pétrole brut en mer du nord.

S’il évolue de semaines en semaines, le cours du baril de pétrole brut reste plus ou moins inchangé chaque vendredi : Toujours en dessous de 80 dollars comme tous les vendredis depuis des semaines. Malgré les tirs, les menaces, mais gare... Un missile de trop pourrait allonger la facture. D’autant que le président Biden a annoncé que les frappes n’avaient en rien éradiqué la capacité de nuisance des belligérants en mer rouge, qui mettent en péril le commerce mondial et provoquent l’explosion des prix des transports. Pour l’heure, l’or noir se maintient à 79,10 dollars. Les surplus américains n’étant pas éternels, rien n’indique qu’ils vont se reconstituer.

Or

L’once d’or cote aujourd’hui 2023 dollars l’once soit 1758 francs suisses au cours de change du jour. Le kilo d’or pur 55400 Francs suisses contre 56160 francs suisses en décembre. Il n’est pas exclu, avec le recul de la baisse des taux, que l’once d’or fin ne repasse la barre symbolique des 2000 dollars l’once. Jusqu’à la prochaine crise. Le vreneli, pièce de 20 francs suisses et le Napoléon 20 francs se maintiennent au-dessus du cours de l’or, prime comprise à 340 et 330 francs suisses respectivement. Il est prévisible qu’ils décrochent si la tendance se poursuit.

Crypto-monnaies

La grosse surprise du moment est la contradiction entre le rendu de la décision de la SEC, le gendarme de la bourse américaine, qui a entériné les ETF Bitcoin cash et autres, et donc l’existence des crypto monnaies, et la chute des cours, quelques jours après que les cryptos tant décriés et tant combattus par les banques centrales et les Etats, aient été adoubés par le principal d’entre eux, à contrecœur d’ailleurs. Cette autorisation aurait dû propulser le secteur vers de nouvelles limites, selon tous les experts. La décision jeudi 11 janvier de la SEC avait momentanément fait prendre 10% au bitcoin, qui passait 49000 dollars. Il est à présent à 41200 dollars, soit 35700 francs suisses, au cours de change de ce matin. Ce qui donne 20% de perte en 10 jours.

38000 dollars, qui font 33000 francs suisses

Selon Tony Sycamore, analyste des marchés chez IG, le recul n’est pas étonnant si l’on considère la hausse de 186% de la principale cryptomonnaie en un an. Le bitcoin a subit une hausse consécutive aux attentes finalement satisfaites et à la certitude que la SEC accorderait l’autorisation de produits dérivés. L’analyste estime que la nouvelle ayant été « vendue », la prise de bénéfices pourrait ramener le BTC aux alentours de 38000 dollars. (33000CHF). Il est en chemin.

A quand un cryptodollar ?

Rien à voir avec l’USDT ou l’USDC pour ceux qui connaissent. Au sujet des crypto-monnaies, le candidat Trump, rejoint à ce sujet par le président Biden estiment que la cryptomonnaie américaine en prévision à la FED constituerait un risque pour la liberté et la démocratie. Ainsi, l’Etat pourrait bloquer l’achat d’un bien de consommation, un véhicule pour un chauffard par exemple… Ou determiner ce que l’on peut ou ne peut pas acheter. Ce projet des Etats nécessite l’adhésion des citoyens qui verraient leur fonds en liquide remplacés par des fonds équivalents en monnaie virtuelle. Etes-vous prêt à voir vos billets de 200 francs suisses ou 100 euros remplacés par des jetons numériques ? La Suisse a récemment sorti une devise de ce type à usage exclusivement bancaire cependant.

Avis à ceux concernés : 10000 euros

Cette semaine chez nos voisins, une loi a été votée par le parlement européen, limitant à 10000 euros les paiements en liquide. Contre 100000 francs suisses en Suisse, et 1000 euros en France, le pays le plus restrictif en la matière.

Le parlement européen fait référence à une série de scandales sur lesquels il s’appuie pour passer cette loi, dans un univers juridique européen morcelé dans ce domaine. La Danske Bank par exemple, avait défrayé la chronique dans la décennie passée avec une affaire de blanchiment pesant 200 milliards d’euros. Il s’agissait de russes fortunés utilisant les services de la filiale balte de la banque dans le cadre d’opérations réputées douteuses. Une banque avait même été fermée en 2018 suite à des accusations de blanchiment au profit de la Russie et de la Corée du nord sous embargo. Les mêmes pays Baltes qui redoutent aujourd’hui une invasion Russe si l’Ukraine perdait la guerre.

Des milliards aux milliers

On est en droit de se demander pourquoi un tel contraste entre de si grosses affaires et l’utilisations de sommes, infimes en liquide, en comparaison. Y aura-t-il une quelconque pression sur la Suisse qui se trouve au centre de l’espace économique européen afin de l’obliger à limiter l’utilisation des espèces ? L’utilisation et la réputation du franc suisse seraient probablement impactés par une telle décision.

100000 francs suisses maximum

En attendent, la Suisse et le franc Suisse campent et demeurent sur leurs positions. Vous pouvez toujours payer jusqu’à 100000 francs suisses un véhicule ou une montre de prestige sertie de quelques diamants

Le franc suisse reste cher, encore loin de la parité, et conserve son image de monnaie refuge. Si bien dans les coffres, que sur les comptes en banques. Suisses ou non, soyons francs, cela devrait rester longtemps ainsi, et un EUR CHF à 1.70 EUR CHF demeure un souvenir lointain dans nos mémoires. Je parle pour les plus anciens.

Pour conclure

Toute l’équipe Ben S se joint à moi pour vous souhaiter un agréable week-end sous les rayons de phoebus. Nous rappelons au cas où, l’annulation du concours auto élégance dont Ben S Solutions de Change est sponsor. Si vous allez en montagne, vous aurez néanmoins de la très belle neige.

X.C.

L’EUR CHF impacté par les chiffres de l’inflation

L’EUR CHF impacté par les chiffres de l’inflation

Publié le 23 February 2024 Temps de lecture < 16 min.

Merci de nous rejoindre si nombreux : Avant tout cette semaine, nous vous encourageons à lire la petite notification, tout à la fin de notre publication hebdomadaire si vous êtes concernés * voir astérix après la conclusion.

Lire la suite >>
Une élection pour l’EUR CHF

Une élection pour l’EUR CHF

Publié le 28 June 2024 Temps de lecture < 20 min.

Bonjour à tous, Depuis jeudi dernier, l’euro a repris sa progression face au franc suisse, suite à la décision de politique monétaire de la Banque Nationale Suisse.

Lire la suite >>
Le franc suisse maillot jaune !

Le franc suisse maillot jaune !

Publié le 28 July 2023 Temps de lecture < 13 min.

Nous nous sommes quittés par une belle séance boursière ensoleillée, après un resserrement des taux de la banque Nationale Suisse, et avec un taux EUR/CHF de 0.9840.

Lire la suite >>
L’EUR CHF saute sans filet

L’EUR CHF saute sans filet

Publié le 05 January 2024 Temps de lecture < 19 min.

Bonne année à tous, Les équipes de Ben S. Digital Change et Ben S. Shop and change, ravies de vous retrouver, vous souhaitent une bonne et heureuse année 2024, espèrent que vous avez passé de merveilleuses fêtes de fin d’année, et que vous êtes aussi en forme pour commencer la nouvelle année…

Lire la suite >>

Essayez Ben S. Digital Change

Inscrivez-vous simplement, gratuitement, et sans engagement.

Inscription gratuite et sécurisée

Une question sur nos services ou sur notre plateforme numérique ? Nous vous invitons à consulter notre FAQ. Cette dernière répertorie l’ensemble des questions récurrentes.

FAQ

Vous ne trouvez pas la réponse dans notre FAQ ?

Pas de Panique ! Notre équipe est en mesure de répondre à l’intégralité de vos questions avec le sourire, par e-mail ou par téléphone.